Le gouvernement saoudien a adopté une stratégie de privatisation